Le vrai du faux ...

Publié le par Aina

J’étais dans un magasin de vêtements pour jeunes du côté d’Antaninarenina. Deux copains devisaient le plus sérieusement du monde sur quelques vêtements choisis sur les centaines suspendus sur les étalages.

 

Le premier copain : je te dis que c’est un faux !

Le second : mais non, regarde un peu la qualité, çà peut pas être un faux !

Le premier : tu sais combien çà coûte en France, ce truc là ? 150€ ! Alors que là, çà te coûte juste 250.000Fmg (j’aime bien le « juste » !)

 

Je souris doucement face à leur insouciance ! Cà me rappelle vaguement la période où j’avais leur âge ! Porter du faux était un sacrilège ! La honte ! Et plutôt mourir que de ne pas posséder le dernier modèle d’une telle marque à la mode !

 

Bizarre, je me sens à des années lumières de cette époque-là ! Quelle importance maintenant pour moi que tel sac soit un vrai Prada ou un faux. Ou que telles ballerines ont été achetées à Analakely au lieu de San Marina !

 

Il faut que jeunesse se passe ! 

 

Publié dans La mode

Commenter cet article

SOA 12/11/2009 12:19


bonjour aina, je suis tombée par hasard sur votre blog,
sachez que c'est tout à fait possible d'acheter des vêtements de marque à tout petit prix à Madagascar, mais il faut savoir distinguer le vrai du faux.
Dites moi , savez vous quel est le point commun entre ces différentes marques: levis, gap, kookai, decathlon, ralph lauren, 3suisses,rebook(il y en a d'autres mais ce sont ceux qui me viennent à
l'esprit):
réponse: ils ont tous fait coudre certains de leurs produits dans une des usines à Mada. après ils exportent en France, multiplient le prix par 10 car les taxes , impôts et salaires des vendeuses
sont à déduire)...

mais je sais qu'il y a aussi les trucs contrefaits....

moi depuis que j'ai appris que ces marques européennes et américaines (et d'autres) font coudre leurs habits pour 3 fois rien en afrique ou en asie, j'attends patiemment les soldes pour faire mes
emplettes, même quand ils disent que cela a baissé de 75 pour cent, ils sont toujours gagnants car le produit de base a été produit pour presque rien.


Aina 12/11/2009 12:58


Merci pour tout çà. Et, oui c'est bien vrai, nous sommes quelquefois obligés d'acheter 5 fois plus chers des produits fabriqués chez nous ...


moms-diary 23/10/2009 07:29


;.))
C'est beau d'en sourire plutôt que de rester "coincé" dans le passé. Je ne suis pas une nostalgique, j'aime mieux le présent.
mOm


Aina 23/10/2009 13:47



tu as raison ;-)
à bientôt



baladeur 22/10/2009 22:44


l'insouciance des uns fait le malheur des autres...
Combien d'enfants esclaves doivent souffrir pour permettre à cette jeunesse de passer et de te permettre de doucement sourir!!!!


Aina 23/10/2009 13:47


ce que tu dis n'est pas faux. seulement on ne peut pas s'interdire de dire ce que l'on ressent sur une chose sous prétexte que des gens souffrent. je partage ton indignation sur les
exploitations d'enfants en tous genres, mais ce n'est pas le sujet sur ce billet-ci.

merci pour ton commentaire. à bientôt.