Raiamandreny (les aînés)

Publié le par Aina

panneau-vieux.jpg

Peu importe la religion, peu importe la couleur de la peau, peu importe l'opinion politique, on doit respect et déférence devant un raiamandreny. Heureusement, quoiqu'il ait pu se passer, tout un chacun a montré un très bon exemple à la mort de Jacques Sylla (ancien premier ministre malgache). Toutes les tendances politiques et religieuses confondues ont su taire leur différence et rendu l'hommage qu'il méritait à ce grand personnage et grand serviteur de la Patrie. C'est l'image qui m'est revenue en voyant l'hommage vibrant rendu par la France à Puhillipe Séguin hier.  Et aujourd'hui encore, nous devons faire montre devant la mort du Cradinal Gaëtan Razafindratandra du même respect et de la même retenue. Je nous fais confiance en cela.

Mais pas que devant la mort, ce respect est souvent mis de côté et "oublié" dans notre vie de tous les jours. Très peu de gens se rappelent encore que dans les transports en commun, il faut céder la place aux aînés (je n'aime pas utiliser le mot vieux), combien le font encore ? Pas beaucoup ! Combien de jeunes ne se posent aucune question en disant de gros mots devant les raiamandreny, pire les insulter ou se moquer ouvertement de leur faiblesse ou de leur déchéance ! C'est la pire des formes de la ruine morale, s'il en est !

Les raimandreny nous ont tout appris, ils ont fait de nous ce que nous sommes, ils nous ont motré le chemin, nous ont guidé dans nos tâtonnements, l'avons-nous déjà oublié ? Même ceux qu'on ne connaît pas, nous leur devons respect et déférence. Il n'est jamais trop tard pour le faire, et pour ceux qui le font déjà, et bien merci pour eux !

Publié dans Billets en vrac

Commenter cet article