Zen

Publié le par Aina

Parce que les jours de semaine, nous sommes occupés au bureau et n’avons naturellement pas le temps de faire de la lèche vitrine ou tout simplement de faire des courses, sauf celles urgents qu’on fait en deux temps trois mouvements à la sortie du boulot, et bien c’est en principe pendant le week-end qu’on s’y attelle. On prend alors plaisir à faire ce qu’on ne peut pas pendant la semaine : se bichonner chez le coiffeur (+ manucure et pédicure si le temps et la bourse le permettent), passer des heures et des heures à chercher un tissu qu’on aime (pour moi si ce n’est pas aux Pavillons Analakely, c’est à Eden Behoririka), emmener Bébé déguster une coupe de glace, faire quelques achats pour la maison etc.

 

Mais, comme tout le monde je pense, il me paraît de plus en plus difficile de sortir avec plaisir aux alentours des fêtes, que ce soit fêtes nationales, Pâques, Noël, etc. Environ un mois avant chaque fête, les embouteillages en centre ville sont devenus courants. Et embouteillage est trop faible pour parler de ce qui se passe ! Sortir pendant ces périodes devient synonyme d’énervement et de colère, ôtant ainsi toute idée de plaisir et de loisir ! Aussi, malheureusement, pour acheter par exemple les jouets de Bébé, il faut l’avoir ciblé depuis un certain temps, et l’acheter à la va-vite sans prendre le temps de choisir, de comparer, d’apprécier … Même chose pour les habits et les chaussures, on cherche tout en faisant attention aux pickpockets, se tenir sur ses gardes en permanence, s’énerver forcément pour aller d’un endroit à l’autre à cause de la circulation …

 

Ou bien, on peut très bien éviter tout ce désagrément, en restant zen (oui, moi aussi je rigole !) et encaisser tout çà sans broncher tout en gardant à l’esprit de rester calme et serein ! Qui peut le faire, parce que moi, JE PEUX PAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAS !


Mes adresses :

Pour les tissus :

* Pavillons - Analakely
* Eden - Behoririka

Pour les habits :

* Onabi - Antanimena

Publié dans Dans Tanà

Commenter cet article